Un photographe de la mythologie grecque transforme les mortels en dieux

[ad_1]

Mythologies de Vorrias
Leanne Vorrias crée des images contemporaines de dieux mythiques. Images reproduites avec l’aimable autorisation de Leanne Vorrias

Leanne Vorrias photographie des sujets depuis plus de quatre décennies. Actuellement, le photographe voyage dans l’Antiquité pour capturer les dieux et les mortels dans les aventures de la mythologie grecque.

Lumière, mythe et Délos sont les points de connexion actuels du photographe basé à Mykonos.

Grecian Delight soutient la Grèce

Au cours de l’hiver dernier d’un verrouillage pandémique en Grèce, la photographe s’est inspirée de son projet le plus récent utilisant la mythologie grecque de l’île de Délos, un site du patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est un site archéologique exceptionnellement vaste et riche qui servait autrefois de grand port cosmopolite de la Méditerranée.

Les fouilles archéologiques de l’île sont parmi les plus étendues de toute la Méditerranée. Délos était un sanctuaire sacré pendant un millénaire avant que la mythologie grecque olympienne n’en fasse le lieu de naissance du dieu grec Apollon et de la déesse Artémis.

la photographe Leanne Vorrias
Leanne Vorrias capturant des scènes mythiques lors d’une séance photo à Mykonos. Crédit : journaliste grec

Vorrias crée ses propres héros de la mythologie grecque

La blonde coquine, plus proche de 17 plutôt que de 70 à la fois en énergie et en passion, a parlé à Journaliste grec de la véranda de sa maison, alors que le soleil se couchait sur son épaule. Elle était enveloppée de lumière rose et violette et l’île de Délos, plongée dans le mythe, s’étendait à l’horizon.

Vorrias, originaire de Toronto, Canada, a eu trois transplantations formatives dans sa vie. Le premier l’a envoyée du Canada dans la région ensoleillée de Tampa Bay pour poursuivre la danse sur la côte du golfe de Floride. La seconde l’a renvoyée au nord de la Jamaïque, New York; et l’atterrissage final a eu lieu sur Mykonos, positionné juste en face de l’île sacrée de Délos.

Chaque transplantation géographique a été inspirée par l’amour et la passion. Elle est partie en Floride pour ouvrir son studio de danse. Le déménagement à New York s’est fait aux côtés de l’amour de sa vie, son mari Nikos, alors qu’il apportait des changements à ses entreprises. Mykonos a été le dernier point d’atterrissage du couple ces cinq dernières années.

Vorrias a passé l’hiver à mettre en scène et à photographier des scènes de légendes mythiques grecques. Elle a commencé en hiver et a terminé son dernier tournage en juillet avec Journaliste grec sur la scène.

Déesses des mythologies de Vorrias
Déesses grecques représentées dans la série de photos « Mythologies » de Leanne Vorrias. Images reproduites avec l’aimable autorisation de Leanne Vorrias

Alors, comment l’ancien danseur devenu photographe trace-t-il une ligne qui mène de la banlieue de Toronto à l’île de Délos ?

Le voyage de Vorrias a commencé avec l’équipement de chambre noire

Vorrias a hérité d’une chambre noire entièrement équipée après sa séparation avec son premier mari. L’équipement a ensuite voyagé avec elle en Floride et son voyage dans la photographie a commencé.

Au départ, elle a photographié des danseurs. Elle dit Journaliste grec que « les danseurs étaient faciles parce qu’ils étaient les moins gênés de leur corps et de leurs mouvements. En tant que danseur moi-même, je connaissais la position et le mouvement que je voulais capturer. C’était facile d’instruire et de guider les danseurs à travers le plan, pour obtenir l’image que j’imaginais.

Elle a exploré les portraits dans la photographie glamour et boudoir tels qu’ils étaient en vogue dans les années 90. Elle a également fait de la photographie de nu, jouant soigneusement avec la lumière et l’ombre. Et grâce à son expérience de danseuse et de professeur de danse, elle a pu donner à ses sujets de danse une direction suffisamment précise pour pouvoir capturer des moments dynamiques.

Vorrias dit “Je dirais à la version plus jeune de moi, je passerais plus de temps pour la famille – et j’utiliserais beaucoup de crème solaire!” Le photographe de la mythologie grecque rit à cela, mais devient ensuite sérieux. « J’ai perdu ma mère quand j’avais 21 ans. Elle en avait 42.

«Elle et mon père s’étaient mariés alors qu’ils n’étaient qu’adolescents. J’ai toujours pensé qu’il y aurait beaucoup de temps à passer avec elle. J’essayais de voir mes parents toutes les semaines, les dîners du dimanche et ce genre de choses. Parfois, je manquais ou n’avais pas le temps d’appeler ou de discuter. Maintenant, j’aurais aimé ne pas avoir manqué ces occasions de passer du temps avec elle », a-t-elle ajouté.

“Le premier baiser que j’ai eu vient d’un garçon grec, quand j’étais une petite fille à 12 ans. Il m’a raccompagné à la maison et m’a donné un rapide bisou sur les lèvres”, a déclaré Vorrias. Entre ce moment-là et sa rencontre avec son mari Nikos Vorrias, qu’elle croyait être un sosie d’Omar Sharif, elle n’a eu aucun autre contact réel avec les Grecs ou la Grèce.

Vorrias avec son mari Nikos
Léanne et Nikos Vorrias. Image reproduite avec l’aimable autorisation de Leanne Vorrias

Une fois mariés, elle et son mari Nikos ont fait un voyage d’été annuel en Grèce. Mykonos a toujours fait son chemin dans l’itinéraire alors qu’ils exploraient le continent et les îles grecques.

« En 2008, nous avons finalement décidé qu’il était temps de s’installer à Mykonos. Nous avons visité de nombreuses propriétés potentielles et nous nous sommes finalement installés chez nous et cela s’est fait sur une poignée de main engagée envers Mykonos. La propriété donne sur la Manche dans la mer Égée, entre Mykonos et Délos, qui abrite de nombreux mythes grecs.

La connexion à la mythologie grecque a commencé avec Mykonos Home

Lorsqu’elle parle de son mari, le visage de Leanne s’illumine et ses yeux pétillent. Un énorme sourire se dessine sur son visage alors qu’elle parle de leur histoire.

Nikos Vorrias est venu aux États-Unis après avoir quitté le navire, alors qu’il travaillait comme jeune homme dans la marine marchande. Comme la plupart des immigrants, il a travaillé dur et a finalement réussi à créer une entreprise de construction. Il a vendu l’entreprise et s’est rendu en Floride pour ouvrir des restaurants de cuisine grecque dans la région de Tampa Bay.

L’un de ces établissements est arrivé au studio de danse de la voisine Leanne. C’était au début des années 80. Ils ont fêté leurs 38e anniversaire de mariage en mars.

Pour fêter leur anniversaire, Vorrias a posté sur sa page Facebook « ‘C’était il y a 38 ans, nous avons dansé toute la nuit en Floride. Nous sommes toujours confinés sans endroit pour danser cette année, mais ils ne peuvent pas enfermer notre amour ! Comme le temps passe vite quand c’est juste !’”

“Quand nous avons déménagé à New York et que j’ai quitté l’académie de danse en Floride, j’avais encore l’équipement de la chambre noire et j’ai donc commencé à m’intéresser plus sérieusement à la photographie car je n’étais plus employé”, explique Vorrias à journaliste grec.

Lorsqu’elle a déménagé à New York, elle est devenue universitaire grâce à son travail dans la photographie. Elle s’est inscrite à l’International Center for Photography (IPC) de New York. Elle a déclaré que « la formation en chambre noire alors que je régularisais l’exposition et apprenais à manipuler l’ouverture ou la valeur f et la vitesse d’obturation sur les appareils photo manuels m’a donné ce dont j’avais besoin pour passer à la photographie numérique. J’ai travaillé avec d’excellents instructeurs chez IPC qui m’ont permis de développer pleinement mon potentiel.

« Le travail le plus difficile a été lorsque j’ai commencé à photographier des nouveau-nés dans un hôpital de New York. Je n’ai pas eu d’enfants à moi. Je savais à peine comment tenir un bébé. C’était un défi de cocooner l’enfant et de faire en sorte que la mère et le bébé aient la bonne expression en synchronisation. Mais j’ai adoré ça », dit Vorrias.

Leanne et Nikos se sont rendus en Grèce presque chaque été. Et ils ont toujours pris le temps de venir à Mykonos. Les premières amitiés nouées à Mykonos une trentaine d’années plus tôt avec Tasos Xydakis et sa femme suédoise Carola.

Amitiés grecques s’étendre

Selon Vorrias, “Le couple, copropriétaires de l’hôtel Albatros qui se trouve au calme au-dessus de la baie de Panormas, incarne l’hospitalité, non seulement parce qu’il est dans le secteur de l’hôtellerie, mais par sa nature même en tant qu’individus chaleureux et accueillants.”

Tasos, un danseur folklorique passionné depuis son adolescence, a été un excellent pont pour Leanne pour connaître la culture grecque et apprendre de quelqu’un d’autre qui partageait un amour pour la danse.

Après le premier hiver passé à faire de Mykonos leur domicile permanent il y a quelques années, les amitiés avec les habitants ont commencé à se développer.

Les sujets vivants de Leanne lui sont venus à travers son autre passion : la danse. Elle est devenue membre de la troupe de danse Anemomyloi, un groupe de danse folklorique qui donne des représentations à Mykonos et à travers le monde depuis des années. Anémomyloi se traduit par « moulins à vent ».

Son introduction dans le groupe a conduit à l’expansion d’amitiés encore plus locales. Les pratiques de danse et la socialisation inhérente qui ont suivi ont conduit à des liens étroits, à des soirées amusantes et à de bons moments, ainsi qu’à quelques dieux et déesses potentiels de la mythologie grecque.

Cela a également donné à Vorrias un groupe d’interprètes qu’elle a pu diriger pour créer sa série “Mythologies”. De nombreux membres de la troupe de danse avaient déjà servi de sujets pour le travail de Leanne, les capturant en mouvement lors des spectacles de danse de la troupe.

Elle a eu une exposition personnelle de son travail en août dernier à la galerie municipale de Mykonos, où de nombreux danseurs ont été présentés. Cette notoriété était probablement ce qui a contribué au lien de confiance qu’elle avait établi avec ses collègues danseurs. Ils étaient prêts à la suivre dans son expérience de « Mythologies ».

Troupe de danse Anemoyloi Mykonos
Photos créées par Vorrias de la troupe de danse Anemomyloi avec des célébrités de Mykonos. Image reproduite avec l’aimable autorisation de Leanne Vorrias

Vorrias capture ses contes mythiques grecs à travers la technologie contemporaine et des sujets vivants. Le drame et l’action capturés dans son travail sont réalisés grâce à un processus de photographie utilisant la lumière naturelle et la géographie dans des décors extérieurs et « superposant » les images pour créer ses mythes grecs.

Vorrias a déclaré : « Le processus de superposition que nous utilisons aujourd’hui dans la photographie numérique a commencé dans la chambre noire lorsque nous empilions des négatifs pour créer des effets spéciaux. » Cette technique consiste à utiliser le premier plan, le sujet et l’arrière-plan afin que toutes les couches des images fonctionnent ensemble pour aider à raconter une histoire complète.

La série capture la mythologie grecque, remplie d’action et de personnages dans le cadre géographique réel de Mykonos et Delos.

Mythologies deucalion Leanne Vorrias
“Mythologies”, représentant Deucalion et Pyrrah créé par la photographe de Mykonos Leanne Vorrias. Images reproduites avec l’aimable autorisation de Leanne Vorrias

Vorrias a « dirigé » des représentations théâtrales depuis son enfance dans le garage de ses parents à Toronto, également connu sous le nom de « Starlight Theatre ». Elle organisait régulièrement ses amis du quartier pour monter un spectacle tout droit sorti de son garage. Elle dit : « J’ai toujours semblé avoir dit à quelqu’un quoi faire et comment le faire en performance. Je suppose que cela m’a rendu naturel lorsque j’ai commencé mon école de danse en Floride.

Professionnellement et personnellement, elle est le ciment qui continue de rassembler les gens. Une vie sociale active en Jamaïque, New York a rempli la maison Vorrias de famille et d’amis tout au long de l’année. En déménageant à Mykonos, le couple a continué à partager sa chaleur et son hospitalité avec les anciens et les nouveaux amis de l’île. Vorrias a déclaré : « J’ai toujours semblé être le ciment, invitant les gens à se joindre à nos activités. »

Le facteur colle est également mis en évidence dans la série « Mythologies » de ses photographies. Ses collègues danseurs d’Anemomyloi se réunissent avec joie pour suivre ses instructions alors qu’ils se déguisent en dieux et déesses dans des décors extérieurs à Mykonos. Sa passion, son enthousiasme et sa pure joie de vivre sont un aimant contagieux alors que tout le monde se prépare et se positionne pour le tournage, plaisantant d’abord puis s’intégrant complètement dans le personnage.

Déesses des mythologies de Vorrias
Déesses grecques capturées par la photographe de Mykonos Leanne Vorrias. Image reproduite avec l’aimable autorisation de Leanne Vorrias

Vorrias exposera « Mythologies » à la galerie municipale de Mykonos pendant dix jours en octobre pour donner aux habitants et aux visiteurs un aperçu de la mythologie grecque. En attendant, elle réfléchit à son prochain projet, se concentrant peut-être sur le folklore local.



[ad_2]

Source link