“On n’annule pas un mariage. On le reporte”

[ad_1]

“On n’annule pas un mariage. On le reporte”. Chloé, wedding planneuse (organisatrice de mariage) à la tête de Ma Régisseuse depuis six ans, répète ces mêmes mots à ses futurs mariés depuis 18 mois.

Avec une bonne dose de philosophie, de bienveillance et d’optimisme, parfois mis à rude épreuve, la passionnée de mariage parvient toujours à trouver une solution pour parer l’imprévisible.

Dernier imprévu en date et pas des moindres, l’allocution du préfet annonçant un nouveau confinement. “J’en ai pleuré. On reste positif. On se dit que ça ne va pas durer. On a envie d’y croire“, confie-t-elle.

Après avoir séché ses larmes, la jeune femme décroche son téléphone et rassure les couples qui devaient s’unir ces week-ends à venir.

Un mariage reporté jusqu’à sept fois

Deux mariages et une cérémonie laïque ont été reportés. Les mariages des 21 et 28 août, eux, sont en attente. Depuis la crise sanitaire, j’ai déjà reporté deux ou trois fois un mariage. Une consœur, elle, a reporté à sept reprises“, déclare la wedding planneuse. “Quand on reporte un mariage, c’est toute une organisation. Nous sommes devenus des spécialistes du report“, poursuit-elle, tout en gardant le sourire.

Entre décoration, traiteur, photographe, sans oublier le DJ, tout doit être réglé comme du papier à musique pour cette journée unique.

Chloé demande alors aux futurs mariés trois nouvelles dates de mariage qui pourraient leur convenir. Elle questionne ensuite ses prestataires sur leurs disponibilités. Et fixe enfin LA nouvelle date, en espérant de tout cœur que ce jour puisse se dérouler sans encombre.

Ces derniers mois, on a organisé des mariages de jour car c’est important de se marier. On a donc prévu des déjeuners plutôt que des dîners. On commence les préparatifs de la mariée à 5 heures pour être à l’église à 9 heures. Pour remplacer la piste de danse, on a mis en place des jeux grandeur nature”, détaille la professionnelle.

Autant d’alternatives qui parviennent à ravir les mariés. “Au début de la crise, les gens étaient en colère et très tristes. Aujourd’hui, ils vivent tout cela avec beaucoup de résilience”, analyse la jeune femme.

Le secret pour un mariage réussi en ces temps de Covid ? “Tout le monde doit faire preuve de souplesse et de bienveillance les uns avec les autres. Je comprends la douleur des mariés et celle des prestataires qui ont envie de bosser. Il faut leur faire confiance“, conclut-elle.



[ad_2]

Source link