Impact du nouveau projet de plan de réouverture sur les mariages et les rassemblements

[ad_1]

WINNIPEG –
En raison de la pandémie de COVID-19, les rassemblements de grands groupes, tels que les mariages, les funérailles et les services religieux, ont dû être reportés ou annulés.

Mais mercredi, le gouvernement du Manitoba a annoncé qu'il augmenterait la taille des réunions de groupe à partir de vendredi. Cela signifie que les rassemblements en intérieur peuvent accueillir jusqu'à 25 personnes et ceux en extérieur jusqu'à 50.

L'information était également présente dans l'ébauche du plan pour la deuxième phase de la réouverture de l'économie du Manitoba, publiée jeudi matin par le premier ministre Brian Pallister. Il peut être lu ci-dessous.

Amanda Douglas, propriétaire des événements d'Amanda Douglas, a déclaré que la décision profitera aux couples qui planifient de petits mariages.

“Je sais que les vendeurs dans notre communauté essaient vraiment de travailler avec des couples qui pourraient vouloir avoir un micro-mariage, ou un mini-mariage, ou une fuite, ou un mariage intime”, a-t-elle déclaré. “Nous essayons tous de travailler avec ce que nos couples veulent et être sûrs pour eux, pour nous-mêmes, et créer un environnement de travail sûr aussi. “

Douglas a noté que de nombreux couples ont reporté leurs événements tout au long de l'été. Elle a dit que beaucoup avaient repoussé à août, tandis que certains attendent toujours de voir ce que le gouvernement fait.

«Je pense que beaucoup de couples qui planifiaient des mariages de 100 à 300 personnes continueront probablement de reporter l'année prochaine», a-t-elle déclaré.

Marla Paul-Merasty, une commissaire aux mariages de la province du Manitoba, a déclaré que les changements sont «énormes» pour l'industrie du mariage.

«Moins d'une heure (après l'annonce), j'avais déjà reçu un e-mail, et les gens s'assurent donc que je serais toujours disponible», a-t-elle déclaré.

Commissaire de mariage

(Marla Paul-Merasty, photo fournie)

Paul-Merasty a déclaré qu'elle avait perdu environ 30% de son entreprise pendant la pandémie, et qu'à l'avenir, la distance physique serait l'un des plus grands changements lors des mariages et des grands événements.

“Je pense qu'il y aura beaucoup de mariages maintenant qui ne seront plus que des mariages avec des amis proches et la famille”, a-t-elle déclaré.

Douglas recommande que si des couples s'inquiètent ou se demandent ce qu'ils devraient faire maintenant, ils devraient contacter leur organisateur de mariage et leurs vendeurs pour faire des plans.

SERVICES RELIGIEUX

La province a également annoncé jeudi que, dans le cadre de la deuxième phase de son plan de réouverture, elle permettra aux organisations religieuses d'organiser des événements en plein air avec un nombre illimité de personnes.

Les participants doivent rester dans leur véhicule ou à l'extérieur sur le côté gauche de leur véhicule. Ils doivent également rester à deux mètres l'un de l'autre en tout temps.

Le rabbin Matthew Leibl, de la synagogue Shaarey Zedek, a déclaré dans un communiqué qu'il semblait que la synagogue se rapprochait de la reprise des opérations régulières, mais ce n'est que la première étape de nombreuses autres à venir.

Les services de style drive-in pourraient également ne pas être entièrement utiles aux synagogues, car certains Juifs ne conduisent pas le jour du sabbat en raison de la tradition basée dans la Torah, a-t-il déclaré.

[ad_2]

Laisser un commentaire